Quelle assurance choisir pour une moto électrique ?

Dès lors que vous possédez ou utilisez un véhicule à deux roues, l’assurance moto est obligatoire. Elle protège votre bien sur le plan matériel et vous couvre en cas d’accident subi ou causé à autrui. Face aux nombreuses compagnies, vous avez un embarras de choix quant à votre assurance moto électrique ? Voici deux assurances que vous pouvez choisir pour votre moto électrique.

L’assurance moto MAIF

La Mutuelle d’Assurance des Instituteurs de la France (MAIF) assure plus de 4,6 millions de contrats en assurance auto et habitation. Il s’agit d’une société d’assurance mutuelle française. L’assurance moto MAIF propose des garanties et des produits d’assurance. Elle vous rembourse votre moto électrique si elle a été endommagée suite à un événement climatique. Grâce à la formule tiers enrichie, les dégradations suite à une tentative de vol sont couvertes par l’assurance moto MAIF. Grâce à ses formules tous risques, vos casques et gants sont indemnisés en cas de vol ou d’accident. Plusieurs autres avantages s’ajoutent aux précédents tels que l’assistance rapatriement pour tous vos déplacements à plus de 50 km de votre domicile, sans occulter les services d’aides à domicile en cas de blessures. De façon brève, vous bénéficiez des garanties, d’une liberté et les options de l’assurance moto MAIF sont accessibles dans toutes les formules.

L’assurance moto groupama

C’est aussi une assurance que vous pouvez choisir pour votre moto électrique. En effet l’assurance moto groupama propose trois niveaux d’assurance deux roues. La formule mini qui correspond au tiers-monde, la formule eco qui est un peu plus étendu et enfin la formule confort correspondant à une protection des risques de tout genre. Elle offre la possibilité de personnaliser votre contrat d’assurance et propose évidemment des garanties optionnelles. Pour ce faire, vous disposez de deux options principales que sont :

  • L’option assistance 0 km qui permet de vous dépanner en cas des problèmes liés à la crevaison, à la perte de vos clés, au manque de carburant, etc.
  • L’option équipement quant à elle vous couvre en cas d’accident ou de vol de vos équipements.

Les différentes formules d’assurance pour une moto électrique

Quelle que soit la compagnie d’assurance choisie, nous vous proposons trois formules d’assurance pour une bonne assurance moto électrique. Celles-ci n’ont pas d’incidence sur les options disponibles si vous souhaitez assurer votre moto.

  • La formule d’assurance au tiers

En termes de garantie, c’est la moins chère mais aussi la moins couvrante. Elle se limite à une responsabilité civile.

  • La formule intermédiaire

En plus des garanties de la formule précédente, elle intègre la garantie vol et incendie. Ainsi, elle vous permet de bénéficier d’une indemnisation par votre assureur.

  • La formule tous risques

En matière d’assurance d’une moto électrique, elle est la plus sécurisante. Elle vous couvre, couvre votre moto et les tiers. Sachez que votre moto doit être assurée même si elle ne roule pas. À défaut d’assurance, vous vous exposez à de très lourdes sanctions en cas de contrôle.

Pourquoi ne faut-il pas opter pour une assurance au tiers lorsqu’on est motard ?

Lorsque vous conduisez une voiture, on a coutume de dire que passer 5 ans, l’assurance au tiers peut être une bonne solution pour faire des économies. En effet, et faut-il le rappeler, la voiture est le second poste de dépenses chez les ménages Français derrière le logement. Pourtant, avec une moto et encore plus avec un scooter, cette option est loin d’être une bonne idée pour votre portefeuille.


Avant de se lancer dans les explications, il est important de faire un rappel de ce qu’est un véhicule assuré au tiers. Seul le tiers impliqué dans un sinistre va être indemnisé. De votre côté, que vous soyez responsable ou pas de l’accident, vous ne toucherez aucune indemnité de la part de votre assurance. Attention, ce n’est pas pour autant que vous devez rouler sans assurance. En effet, hormis le fait que cela est obligatoire pour tous véhicules terrestres motorisés et que vous risquez une amende de 3750 euros en cas de défaut d’assurance, vous allez aussi et surtout devoir payer de votre poche, les dégâts éventuels sur les véhicules mis en cause, ainsi que les éventuels frais médicaux. Franchement, lorsqu’on sait combien coute une assurance pour un scooter, c’est vraiment faire un bien mauvais calcul.


Revenons à cette histoire de mauvaise idée d’assurer sa moto au tiers. Savez-vous que contrairement à une automobile, plus de la moitié des accidents à scooter ou à moto arrive sans tiers responsable ? Nous ne parlons pas ici de délit de fuite, mais de glissage à cause d’un passage clouté ou d’un trou sur la chaussée. Sans parler de blessures éventuelles, vous risquez d’abîmer votre deux roues et aussi vos gants, votre casque. Quand on sait qu’un casque de qualité coûte facilement plus de 80 euros, il serait franchement dommage de faire l’impasse sur une assurance, qui ne couvre pas votre équipement. C’est encore plus vrai avec les deux roues à assistance électrique : la batterie de scooter électrique représente entre ¼ et 1⁄3 du prix du véhicule et peut très facilement être endommagée, même sur une chute à faible vitesse. Sans parler du fait que vous louez peut-être la batterie et que vous serez obligé de continuer à la payer jusqu’à l’échéance du contrat, pour un véhicule hors d’usage.


Vous l’avez compris, mieux vaut opter pour des contrats d’assurance, certes, un peu plus chers, mais pour lesquels vous serez bien mieux couvert en cas d’accident sans tiers responsable.

Laisser un commentaire

*

code