Astuces pratiques pour négocier une moto chez un concessionnaire

On a cru pendant longtemps que les motos électriques seraient complètement supplantées par les VAE et leurs performances sans cesse en hausse. Pourtant, le confort ainsi que la rapidité de ces motos leur garantissent encore actuellement une place de choix sur le marché. Mais l’achat d’un tel engin peut être un véritable parcours de combattant pour les débutants. Voici quelques conseils pratiques pour mieux négocier une moto chez un concessionnaire.

Bien choisir le concessionnaire

À l’instar des voitures, l’achat d’une moto électrique est un investissement conséquent. Ainsi, il est de la plus haute importance de prendre quelques prédispositions afin de l’obtenir à un bon prix. Il est alors essentiel de savoir bien négocier la remise. Pour cela, la première chose à faire est de bien choisir le concessionnaire. Dans ce cas, la localisation de ce dernier est un critère primordial. En effet, en réalisant l’acquisition dans une zone urbaine, on a plus de chances de profiter de certaines promotions. Il convient également de noter qu’au sud de la Loire, les ristournes sont, entre autres, plus faciles à négocier qu’au nord. En outre, il est nécessaire de prendre en compte la taille du concessionnaire. Avec un volume important, les prestataires sont plus enclins à baisser les prix pour mieux écouler les stocks. En revanche, les petits commerces proposent souvent des tarifs plus élevés.

Le choix de la marque et du modèle

En fonction de la politique tarifaire des constructeurs, négocier une remise peut être plus ou moins facile. C’est là toute l’importance de bien choisir la marque à acheter. En effet, certains fabricants proposent des prix plus abordables que d’autres et surveillent rigoureusement les concessionnaires afin d’éviter les dérapages et les remises importantes. Dans cette situation, il peut s’avérer difficile d’obtenir un rabais conséquent. En revanche, certaines marques présentent des prix un peu plus élevés, mais laissent aux concessionnaires la possibilité d’accorder des rabais à leurs clients. Ces derniers pourront dans ce cas jouir de certaines remises. Outre la marque, il faudra également prendre en considération le modèle de la moto à acquérir. Par ailleurs, les acheteurs se doivent de tenir compte de la cylindrée et de la puissance de l’engin.

Acheter au bon moment

Pour négocier une moto en concession avec succès, choisir le bon concessionnaire est une chose. Sélectionner le meilleur modèle en est une autre. Mais il est également très important d’acheter au bon moment. Alors que le printemps est réputé pour faire bourgeonner les ventes de moto, les périodes hivernales semblent moins florissantes pour les concessionnaires. Tout cela a bien entendu une conséquence sur le prix. En effet, en cas de demande insuffisante, la gestion des stocks ainsi que les charges fixes contraignent ces entreprises à pratiquer davantage de rabais. Les acheteurs pourront dans ce cas obtenir un taux de réduction pouvant aller jusqu’à 15 %. En outre, il faudra prendre en considération la date de sortie de la moto convoitée. Il ne faut pas oublier que les nouveautés sont généralement vendues à un tarif très compétitif pour séduire les acquéreurs.

Laisser un commentaire

*

code